Armée vietnamienne

L’épave de l’avion tombé tombe sur une base militaire.

Palais de la Réunion. (L’ancien palais du gouvernement du Sud-Vietnam.) En 1975, les généraux du sud du Vietnam se rendent aux troupes nord-vietnamiennes.

C’est le deuxième palais du gouvernement, le premier bâtiment a été bombardé en 1962. Les conspirateurs sud-vietnamiens assassinent le président Ngo Din S’em. (J’ai mentionné le président dans le sujet de l’auto-immolation du moine.)

Deux avions sont arrivés par avion et ont démoli l’aile gauche du palais, mais le président a alors survécu accidentellement et a décidé de reconstruire complètement le palais. Mais il n’a pas eu le temps de vivre dans un nouveau palais. Le coup est survenu un an plus tard, le président a été tué et le pouvoir transféré à la junte (généraux).

Le nouveau palais a également bombardé l’avion de l’armée sud-vietnamienne. L’avion a été détourné par un pilote de l’armée du sud du Vietnam, qui s’est dirigé du côté du nord du Vietnam.

Eh bien, pour ne pas finir l’histoire sur le thème dramatique de la guerre, je poste quelques photos supplémentaires:

Notre Dame de Saigon (cathédrale de Saigon Notre Dame) a été construite en 1880 exclusivement à partir de matériaux importés, la brique a été apportée de Marseille.

Rue Ho Chi Minh. Comment les électriciens font-ils face à un tel enchevêtrement de câbles ?

Dans la cour du musée…
Ho Chi Minh : un communiste révolutionnaire