Dans la cour du musée…

Des MIG-21 plus avancés sont ensuite entrés en service dans l’armée du nord du Vietnam.

Au total, au cours de la première phase de la guerre aérienne, d’avril 1965 à novembre 1968, 268 combats aériens ont eu lieu au Vietnam, au cours desquels 244 avions américains et 85 avions vietnamiens ont été abattus.

Le problème pour les États-Unis était que les pilotes américains abattus avaient été capturés et que les Vietnamiens abattus continuaient à se battre.

Les opérations spéciales pour la libération des pilotes américains capturés ont été infructueuses. 2000 Américains sont portés disparus.

Musée du mémorial de guerre. Ho Chi Minh-Ville.

Dans la cour du musée, une technique de trophée a été fabriquée aux États-Unis:

Hélicoptère de transport lourd « Chinook ». Masse maximale au décollage: 22 tonnes, puissance du moteur: 10 000 cv / 132 abattus.

En seulement 11 ans de guerre, les hélicoptères de l’armée américaine ont effectué 36 millions de sorties, 13,5 millions d’heures de vol et 31 000 hélicoptères ont été endommagés par des tirs antiaériens, mais 3 500 seulement ont été abattus (3 800 selon d’autres sources). De plus, moins d’hélicoptères ont été détruits sur les bases avec des obus de mortier.

Guillotine, effectivement utilisée pour l’exécution du vietnamien.

Cage solaire : prisonnier de la prison américaine

À l’intérieur du bâtiment du musée se trouvent des échantillons d’armes utilisées par l’armée américaine : sonde sismique avec émetteur radio.

Dans une pièce séparée, 134 photographes-photographes morts pendant la guerre étaient exposés. (Je ne mets pas les photos les plus terribles ici.)

Armée vietnamienne
Ho Chi Minh : un communiste révolutionnaire