Maisons de bateau

Dans la matinée, nous allons en bus à Canto. C’est une grande ville, mais nous nous installons dans un bel hôtel à la périphérie, à proximité du marché flottant de Kairang. (Nha Hang Khach San An Binh – suite à 17 dollars).

Le delta du Mékong est un immense labyrinthe de canaux, d’îles, de marais et de mangroves. Avant de se jeter dans la mer de Chine méridionale, le Mékong est divisé en 9 grandes branches.

Delta est une région rurale qui vit dans des conditions hors route presque complètes. le principal moyen de transport ici est donc le bateau. Le bateau remplit souvent les fonctions de magasin et de maison.

Allez vous promener. Demandez le prix du jus de noix de coco et de canne. Les prix se révèlent ridicules, 25 cents. À Hanoi, les vendeurs ne veulent pas donner moins de 1,5 à 2 dollars par verre. Dans les autres villes.

Nous passons devant des maisons, des magasins, des ateliers. Toute la vie (comme ailleurs au Vietnam) – à la vue, les portes sont ouvertes, vous pouvez voir comment les gens cuisinent, se reposent, réparent des bateaux, fabriquent quelque chose …

Cette « entreprise » ne tricote pas les balais, elle fabrique de jolis cercueils.

Nous allons dans des maisons, des ateliers, des magasins. J’ai faim, je vois des œufs à vendre, faites-moi frire 3 morceaux (les autres voyageurs ne veulent toujours pas manger). L’hôtesse fait frire et met un oeuf dans trois assiettes. Elle ne pense même pas qu’une personne va immédiatement manger trois œufs. ))

Elle pensait qu’un œuf chacun. (Bien que sa fille parle anglais et qu’on lui dise que je ne suis que 3 œufs.)

C’est tout ce que je dis au fait que, à mon avis, les Vietnamiens mangent un peu. Du riz, une sorte de dessus et un peu de viande. Je ne me souviens pas avoir vu un Vietnamien visiblement plein.

Quel genre de portion frivole? Comment « notre » touriste peut-il manger une telle portion ? des jumeaux dans une des maisons. Nous allons au marché.

voir toutes sortes de produits intéressants. Dans cette chose, semblable à un arrosoir de douche, à l’intérieur de quelque chose de semblable au goût de pois.

nouilles vendues pour une raison quelconque sur le mouillé.

Près du marché, nous prenons un taxi et conduisons au centre-ville. Nous louons un bateau pour une promenade de 2 heures le long de la rivière et des canaux.

Il commence à pleuvoir, puis il devient très fort pendant un moment, ce qui rend la promenade seulement plus intéressante.

Au-dessus de nous auvent, mais le conducteur du bateau taxi sous la pluie, l’ignorant complètement.

Sur le chemin il y a de très gros bateaux. Il est étonnant que de si grands bateaux soient en bois, pas en métal. plus de belles plages sans « maisons », à la fin de la promenade, nous passons sous un grand pont.

Sors du bateau. Nous allons au restaurant le plus proche. Nous sommes mouillés, mais la serveuse fait tourner le ventilateur sur notre table à pleine capacité.

Elle est clairement mal à l’aise car il n’y a pas de climatisation au-dessus de la table et elle ne peut que nous proposer un grand ventilateur.

Armée vietnamienne
Dans la cour du musée…